Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 06:00

Dimanche, ce sont les élections européennes...

10351765_10152215280269888_1290133191822176466_n.jpg

Source : Courrier International / Sylvie Va.

 


Et un petit florilège des Coups de gueules de Daniel Cohn-Bendit avant sa retraite de l'assemblée européenne. Il ne l'envoie pas dire...


Repost 0
Published by petiteschosesentrenous - dans Politique
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 07:51

Une fois n'est pas coutume, je laisse la parole à JP.

Une fois n'est pas coutume (bis), il sera question de politique sur mon blog :


Nelson-Mandela-s-Top-Five-Contributions-to-Humanity.jpg

 


"Nos parents nous parlaient de De Gaulle. Leurs contemporains anglais vénèrent Churchill. La génération qui précédait avait connu Gandhi. Notre génération aura été contemporaine de Nelson Mandela.

Une vision politique supérieure, un grand sens de l'intérêt général (qui peut me citer un homme politique s'arrêtant après son premier mandat alors qu'il est certain d'être réélu ?), une force de caractère incroyable (27 ans de prison tout de même!).  Son livre de souvenirs "Un long chemin vers la liberté" qui raconte son parcours est assez bluffant.

Une pensée affectueuse pour un homme exceptionnel.

Un très grand Monsieur".

Repost 0
Published by petiteschosesentrenous - dans Politique
commenter cet article
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 06:00

Quatre copines du conté de Wilcox, Georgie, USA, posent avec leurs amies pour réclamer que le bal de fin d'année soit également ouvert à leurs camarades noires, ce samedi 27 avril... 2013 !

DSC03277.JPG

 

Source : Télérama.

 

Et la superbe chanson d'Adèle, BO du dernier James Bond : "Skyfall"

Repost 0
Published by petiteschosesentrenous - dans Politique
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 11:14

 

Coiffures.png

L'actualité, pas vraiment riante, y compris en Corée du Nord, ne nous interdit pas un petit rictus incrédule devant l'info suivante : le choix, par le gourvenement de Pyongyang de vingt-huit coupes, estimées être «les plus confortables de tous pour conjurer les effets pervers du capitalisme». Coupes imposées et dont les modèles sont affichés dans chaque salon du pays, avec une légère différence entre les coupes des demoiselles et celles des femmes mariées qui peuvent se permettre un peu plus de "fantaisie". Le mot est lâché.

On imaginait, avec JP, une réunion au sommet, entre une vingtaine de types très respectables et sérieux écartant, d'un geste de main résolu, toutes les coupes jugées trop "capitalistes". Pour les hommes, les cheveux longs sont prohibés car "ils diminuent la nutrition du cerveau des individus". Encore une fois, si on plaçait l'anecdote dans un film sur un régime totalitaire, on la trouverait un peu too much.

 

Et une petite musique : Kelly Lee Evans...

Repost 0
Published by petiteschosesentrenous - dans Politique
commenter cet article
29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 07:00

Mon amie italienne Marina est candidate à la députation dans le cadre des Primaires de son parti, le Parti Démocrate. Je suis très fière et j'espère qu'elle va l'emporter ce samedi...

Capture-d-ecran-2012-12-28-a-12.24.14.png


Repost 0
Published by petiteschosesentrenous - dans Politique
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 10:00

Verdi contre Berlusconi
Un superbe moment de performance musicale, d'émotion forte et de révolte culturelle. Il vaut mieux lire ce texte pour comprendre de quoi il s’agit et ce qui est dit en italien dans la vidéo.


Le 12 mars dernier, Silvio Berlusconi a dû faire face à la réalité. L’Italie fêtait le 150ème anniversaire de sa création et à cette occasion fut donnée, à l’opéra de Rome, une représentation de l’opéra le plus symbolique de cette unification : Nabucco de Giuseppe Verdi, dirigé par le grand chef d'orchestre Riccardo Muti.
        
Nabucco de Verdi est une œuvre autant musicale que politique : elle évoque l'épisode de l'esclavage des juifs à Babylone, et le fameux chant « Va pensiero » est celui du Chœur des esclaves opprimés. En Italie, ce chant est le symbole de la quête de liberté du peuple, qui dans les années 1840 - époque où l'opéra fut écrit - était opprimé par l'empire des Habsbourg, et qui se battit jusqu'à la création de l’Italie unifiée.

 
Avant la représentation, Gianni Alemanno, le maire de Rome, est monté sur scène pour prononcer un discours dénonçant les coupes dans le budget de la culture du gouvernement. Et ce, alors qu’Alemanno est un membre du parti au pouvoir et un ancien ministre de Berlusconi.
Cette intervention politique, dans un moment culturel des plus symboliques pour l’Italie, allait produire un effet inattendu, d’autant plus que Sylvio Berlusconi en personne assistait à la représentation…
 

 

Repris par le Times, Riccardo Muti, le chef d'orchestre, raconte ce qui fut une véritable soirée de révolution : «Au tout début, il y a eu une grande ovation dans le public. Puis nous avons commencé l’opéra. Il se déroula très bien, mais lorsque nous en sommes arrivés au fameux chant Va Pensiero, j’ai immédiatement senti que l’atmosphère devenait tendue dans le public. Il y a des choses que vous ne pouvez pas décrire, mais que vous sentez. Auparavant, c’est le silence du public qui régnait. Mais au moment où les gens ont réalisé que le Va Pensiero allait démarrer, le silence s’est rempli d’une véritable ferveur. On pouvait sentir la réaction viscérale du public à la lamentation des esclaves qui chantent : « Oh ma patrie, si belle et perdue !».
Alors que le Chœur arrivait à sa fin, dans le public certains s’écriaient déjà : «Bis !» Le public commençait à crier «Vive l’Italie !» et «Vive Verdi !» Des gens du poulailler (places tout en haut de l’opéra) commencèrent à jeter des papiers remplis de messages patriotiques – certains demandant «Muti, sénateur à vie».

Bien qu’il l’eut déjà fait une seule fois à La Scala de Milan en 1986, Muti hésita à accorder le «bis» pour le Va pensiero. Pour lui, un opéra doit aller du début à la fin. «Je ne voulais pas faire simplement jouer un bis. Il fallait qu’il y ait une intention particulière», raconte-t-il.
Mais le public avait déjà réveillé son sentiment patriotique. Dans un geste théâtral, le chef d’orchestre s’est alors retourné sur son podium, faisant face à la fois au public et à M. Berlusconi.
Après que les appels pour un "bis" du "Va Pensiero" se soient tus, on entend dans le public : "Longue vie à l'Italie !" Le chef d'orchestre Riccardo Muti : Oui, je suis d'accord avec ça, "Longue vie à l'Italie" mais...
[applaudissements]
Muti : "Je n'ai plus 30 ans et j'ai vécu ma vie, mais en tant qu'Italien qui a beaucoup parcouru le monde, j'ai honte de ce qui se passe dans mon pays. Donc j'acquiesce à votre demande de bis pour le "Va Pensiero" à nouveau. Ce n'est pas seulement pour la joie patriotique que je ressens, mais parce que ce soir, alors que je dirigeais le Choeur qui chantait "O mon pays, beau et perdu", j'ai pensé que si nous continuons ainsi, nous allons tuer la culture sur laquelle l'histoire de l'Italie est bâtie. Auquel cas, nous, notre patrie, serait vraiment "belle et perdue".
[Applaudissements à tout rompre, y compris des artistes sur scène]
Muti : "Depuis que règne par ici un "climat italien", moi, Muti, je me suis tu depuis de trop longues années. Je voudrais maintenant... nous devrions donner du sens à ce chant ; comme nous sommes dans notre Maison, le théatre de la capitale, et avec un Choeur qui a chanté magnifiquement, et qui est accompagné magnifiquement, si vous le voulez bien, je vous propose de vous joindre à nous pour chanter tous ensemble".
Il invita le public à chanter avec le Chœur des esclaves. « J’ai vu des groupes de gens se lever. Tout l’opéra de Rome s’est levé. Et le Chœur s’est lui aussi levé. Ce fut un moment magique dans l’opéra».

 

Repost 0
Published by petiteschosesentrenous - dans Politique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de petiteschosesentrenous.over-blog.com
  • Le blog de petiteschosesentrenous.over-blog.com
  • : Un tas de petites choses, au fil du quotidien, pour la famille et les amis : photos, voyages, cuisine, bouquins, ciné, week-ends, sorties, voyages...
  • Contact